mercredi 14 février 2018

Slam de poésie de février 2018

Douzième saison de SLAM cap et de la Ligue québécoise de slam (LiQS)








Mardi 20 février
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle). 

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix, la bouche et le rythme nous réservent des surprises.

Les slameurs concurrents se démèneront pour gagner la faveur du public dans une compétition amicale. Chacun n’aura que trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l’assistance.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent ! 

Les slameurs

Mario Asselin
Mitémo Chevalier
KJT
Louis Lahaye-Roy
Marie-Pier Landry
Dominique Sacy
Émile Vigneault
Morgane Viguet

Slamikaze : Isabelle Saint-Loup



Slammestre : André Marceau.
Juge de ligne : Louis Desruisseaux
Ponctuation musicale : DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie,
venez participer à cette fête de l’oralité (inscription à 19h30). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée de chaque prestation est limitée à trois minutes.

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature. Nous remercions le Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que la Ville de Québec pour leur soutien.


vendredi 2 février 2018

Les Vendredis de poésie du TAP









Vendredi 9 février
À 20 h, au Tam Tam Café
(421 Boulevard Langelier, Québec)

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. Vingtième année !

Comme le veut la tradition aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités...


Poètes invités :
Geneviève Boudreau, Annick Chauvette, Catherine D'Anjou, Luc du Ressac.



Les Vendredis de poésie sont des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour aider à se délecter.

 

Avis aux poètes : scène libre ! 

Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau

Ayant lieu chaque deuxième vendredi du mois depuis 1998, les Vendredis de poésie sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie, en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier et le Tam Tam Café et bénéficie du soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que de la Ville de Québec.


Poètes invités


Geneviève Boudreau
Originaire des Îles-de-la-Madeleine, Geneviève Boudreau habite à Québec, où elle a terminé une maîtrise en études littéraires à l’Université Laval. Elle enseigne la littérature au Cégep de Sainte-Foy. Elle est l’auteure des recueils de poésie Comme on tue son chien (2017), Le regard est une longue montée (2015) et Acquiescer au désordre (2012). Elle a également participé au collectif Femmes rapaillées (2016).
Dernier titre: Comme on tue son chien, Noroît, 2017.



Annick Chauvette
Récipiendaire du Prix Piché de poésie de l’UQTR en 2006, Annick Chauvette est née à Trois-Rivières en 1978. Après une formation en littérature, elle s’installe à Montréal où elle étudie pour devenir éducatrice. Depuis, elle travaille dans les services de garde en milieux scolaires. Elle a deux passions : la poésie et les enfants.
Crédit photo : Annie Lafleur.
Dernier titre : L’être limite, éditions Poètes de brousse, 2009.




Catherine D’Anjou (volet Voix montantes)
Originaire de la Rive-Sud de Québec, Catherine D’Anjou complète une maîtrise en études littéraires, et prémédite le doctorat. Le Plan, son premier roman, a été publié chez La Mèche en 2015. Retenue finaliste au Prix de poésie Radio-Canada en 2016, elle travaille depuis à un recueil. Sa démarche se livre à l’ironie pour tracer les contours de son univers.
Crédit photo : Atwood Photographie
Dernière publication : une suite poétique ici.




Luc Du Ressac (volet Voix montantes)
C’est sa quête et son désir intense qui le rendent si particulier. Il est différent de tous dans sa façon de faire les choses. Il est assez unique pour reconnaître qu’il est spécial – même s’il ne sait pas vraiment pourquoi, il se bat pour le rester. Demeurer authentique est sa devise inconsciente. Vivre toutes les expériences qu’il a à vivre est sa manière d’appréhender le monde.
Crédit illustration : Richard Vallerand
Dernière publication : ORAISONS, Œuvre littéraire numérique collective du Cercle des auteurs de la relève, 2017. 


Vous pouvez consulter le communiqué sur notre site


samedi 27 janvier 2018

Le TAP fait peau neuve




Les Vendredis de poésie, qui atteignent leur vingtième année d’existence cette année, ont conservé toute la fraîcheur, la qualité et la diversité de leurs débuts. Si cela n’a pas changé, beaucoup de choses évoluent en vingt ans…

Aussi, en 2018, le TAP inaugure un tout nouveau site web : tapoesie.com qui prendra le relais de notre bon vieux blog. Vous pourrez y trouver toutes les informations sur l'organisme, ses réalisations passées ou ses activités actuelles et à venir. On vous présente également, pour l'occasion, une infolettre revampée et une nouvelle adresse courriel : info@tapoesie.com.

De plus, à la page Facebook qu’on ouvrait l’été dernier, s’ajoutent un profil Instagram et un compte Twitter, tout cela assurant au TAP une présence accrue sur les médias sociaux.


Nos activités en 2018


Les Vendredis de poésie poursuivent leur rendez-vous mensuels, pour une vingtième année consécutive, les deuxièmes vendredis du mois au Tam Tam Café. Venez écouter les poètes ou donner vie à la scène avec vos mots lors du micro ouvert. Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante! Découvrez le calendrier 2018



 

Les Slams de poésie sont de retour pour faire vibrer la Maison de la littérature! Venez entendre les compétiteurs rivaliser amicalement en verve et en audace sur la scène littéraire pour votre plus grand plaisir et laissez vos oreilles prendre leur pied avec la langue.
Découvrez le calendrier 2018




mercredi 10 janvier 2018

Slam de poésie 16 janvier

Douzième saison de SLAM cap et de la Ligue québécoise de slam (LiQS)






Mardi 16 janvier
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle).

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises.

Les slameurs concurrents auront toutes les raisons de se démener pour gagner la faveur du public dans une compétition amicale. Chacun n’aura que trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l’assistance.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent ! 

Les slameurs :
Éric Dassau
Fil-LiE
Black Flower
Tamara Koziej
Danick Lizotte
Acide Ludique
Isabelle Saint-Loup
Paul Temps

Slamikaze :
Thomas Langlois

Slammestre :
André Marceau.
Juge de ligne :
Louis Desruisseaux
Ponctuation musicale :
DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie, 
venez participer à cette fête de l’oralité (inscription à 19h30). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée de chaque prestation est limitée à trois minutes.

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature. Nous remercions le Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que la Ville de Québec pour leur soutien.

mercredi 3 janvier 2018

Vendredis de poésie, premier rendez-vous de l'année







Vendredi 12 janvier,
20 h 00,
à l'Espace Tam Tam
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. Vingtième année !

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :
Monique Laforce, Geneviève Lévesque, Suzanne Moffet, Dominique Sacy.


















Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.

Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du bureau de la culture de la ville de Québec.

Les dernières publications des invités :
Monique Laforce : Éternités bâclées, poésie, avec Laurier Veilleux, Éditions de l’Oésie, 2014 ;
Geneviève Lévesque : 2, Cornac, 2010 ;
Suzanne Moffet : D’arbres, d’eaux et de ratures, poèmes-images, auto édition, 2017;
Dominique Sacy : invité au volet Voix montantes.

Les poètes invités

Monique Laforce :
Née de la lecture, Monique Laforce fait l’école buissonnière, enfile son aiguille au fil de l’horizon, s’acharne à recoudre le poème sur un ruban de Moebius pour que se lisent l’envers et l’endroit de l’histoire. À recommencer sans fin comme un enfant joue au vertige. Depuis 1995, Monique Laforce a fait de nombreuses lectures lors de divers événements.
[Photo par Claude Antar]

Geneviève Lévesque :
Geneviève Lévesque est poète, romancière, slameuse et journaliste au journal Droit de parole. Avec son conjoint David Riffin, elle est membre cofondatrice du groupe de poésie-musique Les Orages de janvier. Elle est aussi membre cofondatrice du collectif d'animation théâtrale pour enfants Les Hurluberlous. Elle publiera bientôt son troisième recueil intitulé Faims aux éditions du Sablier. [Photo par : André Marceau]



Suzanne Moffet :
Suzanne Moffet est venue à la poésie au moment de la retraite. Depuis 13 ans, elle suit les ateliers de Michel Pleau; s’implique dans le groupe « Les poètes du 4e »; a offert l’aide à l’auto édition pour d’autres auteurs et assume la responsabilité de la revue « L’Atelier » et de « Mot-à-mot la poésie ». 




Dominique Sacy (invité au volet Voix montantes) :
Dominique Sacy a cofondé Spoken Word Québec avec Virginie Lachapelle et est vice-champion de slam 2017 de la ville de Québec. Il est d’ailleurs extrêmement content de vous le partager, car il est conscient que cela n’intéresse pas grand monde. Il espère vous voir faire des back flips à la vue de ce texte. 

samedi 30 décembre 2017

Concours littéraire «La rivière St-Charles m'inspire»

Les textes des finalistes et des participants. 

Introduction
J’ai créé le projet Ambassadeurs de rivières en 2015, pour répondre à l’appel des maires de diverses municipalités qui s’opposaient à la construction de l’oléoduc Énergie Est. J’organisai alors le concours littéraire « La rivière des Mille-Îles m’inspire » sur la rive sud, c’est à dire du côté de Laval, auquel furent invités à participer les gens de partout au Québec. L’expérience ayant été très positive, j’ai décidé de poursuivre. La Coalition Eau secours m’a alors demandé de devenir Porteuse d’eau puis représentante des Porteurs d’eau du Québec.

Cette année, en 2017, pour les 20 ans de Eau Secours, avec l’aide du regroupement d’auteurs R.A.P.P.E.L.: Parole-Création (Regroupement des Auteurs professionnels, publics et émergents lavallois), nous avons organisé divers projets, dont plusieurs concours littéraires visant la mise en valeur des rivières du Québec.

À la fin de 2017, neuf concours littéraires ayant pour sujet autant de rivières du Québec, auront été présentés. Le concours La rivière Saint-Charles m’inspire est le cinquième volet de ce projet. Il a été rendu possible grâce à un partenariat avec La Société de la Rivière Saint-Charles et celle du Tremplin d’actualisation de poésie, dirigé par André Marceau. Remerciements chaleureux à Agnès Maltais (députée du comté de Taschereau), à André Drolet (député du comté de Jean-Lesage) pour leur soutien financier, ainsi qu’à la Librairie Pantoute pour sa commandite. Je remercie également les membres du jury du concours : madame Annie-Molin Vasseur, poète, madame Marguerite Thébaut, conteuse, et madame Valérie Langlois, romancière.

Je remercie finalement chacun qui a offert sa voix et sa plume pour célébrer la rivière Saint-Charles, ce qui est une autre façon de la protéger. Bien qu’il y ait des finalistes et des lauréats, tous les textes des participants seront mis en ligne de façon permanente sur le site de RAPPEL: Parole-Création, sur celui de La Société de la Rivière Saint-Charles et sur le blog SLAM cap du Tremplin d’actualisation de poésie. Une trace de ces prises de parole restera donc en permanence sur la toile internet.

J’avais pris l’engagement d’aller porter une copie de tous les textes écrits au cours de ce projet au bureau du premier ministre du Québec et au bureau du premier ministre du Canada, comme un manifeste littéraire témoignant de l’attachement des gens du Québec à leurs rivières. Vie et santé à nos rivières.
Nancy R Lange
présidente de RAPPEL: Parole-Création et
représentante des Porteurs d’eau pour Coalition Eau Secours